Témoignages des membres du site

Hommes ou femmes, ils se sont inscrits sur Cougarillo.com et témoignent de leur expérience respective. Femmes cougar ou jeunes hommes, ils ont acceptés de partager un moment de leur intimité et dévoilent leur rencontre à travers quelques témoignages. Si comme eux, vous voulez nous rejoindre, inscrivez-vous gratuitement.

Cindy, 40 ans : plan cul Lyon

Cindy, 40 ans sur Cougarillo.comJe m’appelle Cindy, j’ai 40 ans et je ne sors qu’avec des petits jeunes parce qu’ils sont plein de vie et qu’ils adorent que je leur transmette tout ce que je sais en matière de sexe. Je cherche à faire des rencontres essentiellement dans ma région pour un plan cul sur Lyon. Les hommes de mon âge sont moins performant. Avec un jeune, on peut remettre le couvert dans les minutes qui suivent alors qu’avec un mec plus vieux, il faut toujours attendre et cela m’ennuie. Du coup, je suis obligée de m’occuper de moi en attendant qu’il reprenne des forces ou qu’il avale l’une de ses petites pilules bleues qui d’ailleurs mettent trop de temps à faire effet.


Muriel, 50 ans : Cougar près de Paris

Muriel, 50 ans sur Cougarillo.comSalut ! Moi, c’est Muriel mais toutes mes copines m’appellent Mumu. On adore toutes aller en boîte pour se dégoter un petit jeune pour la nuit. Par contre, il y a des soirs où j’ai pas le courage de sortir mais où j’ai quand même pas envie de dormir seule. Dans ces cas-là, je me connecte sur cougarillo.com. Ce site est vraiment top. Je regarde les différents profils et il faut bien avouer qu’il y a pas mal de beaux gosses. J’y fais mon marché et je n’ai jamais été déçue à la livraison. Toutes les rencontres que j’ai faites grâce au site ont été concluantes et je compte bien continuer à prendre mon pied de cette façon ! Voir l’annonce de Muriel


Jordan, 19 ans : Jeune homme près de Paris

Jordan, 19 ans sur Cougarillo.comJe m’appelle Jordan, j’ai 19 ans et j’adore coucher avec des cougars que je drague sur cougarillo.com. Les filles de mon âge ne m’intéressent pas du tout parce qu’elles ne sont absolument pas expérimentées niveau sexe. Elles n’osent prendre aucune initiative, il faut tout leur expliquer et souvent elles refusent des positions comme la fellation par exemple et je ne vous parle même pas de la sodomie. Pour la plupart, elles sont hyper coincées. Au moins, avec les cougars, c’est elles qui prennent le dessus et j’adore qu’elles s’occupent de moi. En plus, elles m’apprennent plein de trucs qui pourront me resservir toute ma vie. Voir l’annonce de Jordan


Marinette, 58 ans : Femme Cougar à Marseille

Femme Cougar de Marseille de 58 ansBonjour, à 58 ans je ne fais pas partie des femmes les plus jeunes mais je peux vous dire que j’en ai encore sous le capot. Comme vous pouvez le voir sur ma photo, je suis une femme naturelle avec une très belle poitrine. Marseillaise pur jus, j’aime le sexe quand il est hard. Même à presque 60 balais, j’adore avoir des relations sexuelles dignes de ce nom. Si je suis sur cougarillo c’est parce que j’apprécie les hommes plus jeunes et que je cherche une rencontre à Marseille. Je suis une femme Cougar. J’accepte aussi un plan cul à plusieurs, le sexe à 2 ou + ne fais pas peur. Plus on est de fous plus on rit. Voir l’annonce de Marinette


Chantal, femme mature et cougar à Paris

Voilà, je crois que je vous ai tout dit de moi dans le titre de mon histoire coquine… non, je plaisante quelque peu, vous ne le savez pas encore, mais je vais vous le dire : je suis joueuse, très joueuse, et ce, dans la vie de tous les jours, comme dans mon intimité. D’ailleurs, si j’ai décidé de faire un témoignage sur Cougarillo, c’est pour vous parler un peu de ma vie de femme cougar. Je vis à Paris dans le 8ème arrondissement, j’ai 56 ans et j’assume parfaitement le fait d’avoir des relations avec des jeunots.

Rencontre Cougar à ParisIl m’aura quand même fallu quelques amourettes de jeunesse, deux mariages, et donc deux divorces, pour arriver à mon âge et voir la vie autrement et surtout avoir enfin une sexualité libre et libérée, comme j’en avais toujours rêvé sans jamais pouvoir véritablement la posséder. J’ai bien eu étant jeune une relation avec une copain de la fac, puis plus tard avec deux hommes dont mon premier mari, mais cela n’a jamais été un pied total à chaque fois. J’en garde de bons souvenirs, mais c’est tout, et, depuis, je me suis plutôt bien rattrapée.Après ma deuxième séparation, j’ai commencé à surfer sur les sites de rencontre pour adulte. Je sortais d’une relation avec un homme jaloux et possessif et j’avais besoin de prendre l’air, de profiter de ma nouvelle vie de femme mature célibataire.

Je ne voulais pas me tourner vers des sites de rencontre classiques car j’apprécie la franchise et je pense que les hommes qui vont sur ce genre de site font les beaux et les sérieux alors qu’ils ne cherchent en réalité qu’à tromper leur femme ou trouver un plan cul discret. Et je me suis donc inscrite sur Cougarillo parce que justement, je cherchais des hommes plus jeunes que moi pour des rencontres à Paris, et qu’au moins, les choses étaient claires dès le départ : on était là pour profiter de la vie, prendre du bon temps et c’est tout.

Cougar blonde de Paris en string roseJ’ai donc fait de belles rencontres éphémères et j’ai pu avoir de nouvelles expériences. Je me souviens d’un jeune homme charmant et charmeur, qui était tombé amoureux de ma poitrine, disait-il, et qui a réussi à m’amener dans un club libertin pour la première fois. J’en avais le fantasme et il a réussi à me convaincre de le faire. Ce fut une soirée que je n’oublierai jamais : j’ai été pour la première fois toute nue devant des inconnu(e)s, j’ai fait une fellation devant d’autres personnes qui jouaient aux voyeurs, et nous avons même fait l’amour dans le jacuzzi, j’ai pris du plaisir alors qu’il y avait juste à côté de nous un autre couple qui faisait la même chose et un homme seul qui nous regardait.

Je me rappelle aussi d’une rencontre un peu farfelue, avec un autre jeune homme, bel homme, très classe, cadre dans une start-up qui m’avait lancé des défis toute la soirée. C’était ce qui était prévu dès le départ et comme je suis joueuse, je les ai tous relevés. C’est comme cela que je me suis retrouvée les seins nus dans un coin de rue à me faire prendre en photo, moi qui n’avait auparavant jamais fait d’exhibition. Mais sous l’excitation et la confiance de mon partenaire, je me suis laissé aller à cette expérience, que je renouvelle régulièrement maintenant, me promenant parfois sans soutien gorge et faisant mes courses dans la supermarché en mini-jupe et sans culotte.

Je vous avouerais donc que toutes ces choses coquines, je les fais maintenant et j’y prends un plaisir fou. Jamais je n’aurais osé ou je n’aurais eu la permission de mes ex de, par exemple, pouvoir leur faire une fellation dans la voiture, sur un parking de plage, au soleil couchant… et pourtant, je l’ai fait l’été dernier, avec un homme d’environ 24 ans, rencontré l’après-midi même sur la plage. Nous avions sympathisé alors que nous étions voisins de serviette et nous avons discuté jusqu’à la quasi tombée de la nuit. Nous avons regagné nos véhicules et nous nous sommes aperçu que nous étions garés l’un à côté de l’autre. Nous n’avons pas pu nous dire au revoir autrement qu’en se donnant mutuellement du plaisir.

Cougar de Paris exhibe sa chatteToutes ces futilités coquines, tous ces instants magiques où l’excitation prend le dessus sur la norme et les diktats de notre société, toutes ces choses là, je les aime et c’est comme cela que j’ai envie de continuer à vivre. Allez, parce que je suis dans la confidence, je vais vous raconter une dernière chose qui m’est arrivée la semaine dernière. J’ai été invitée dans un club libertin par un très bel homme de 35 ans, distingué, avec du savoir vivre et du savoir-être. Nous avons dîné ensemble dans un superbe restaurant et nous avons un peu parlé de chacun de nous, de notre passé, de notre expérience intime, de nos envies et nos fantasmes… J’ai fini la soirée au club, dans une petite chambre toute sombre, il était à mes côtés et laissait entrer au fur et à mesure chaque homme qui se présentait. Un à un, les hommes sont passés dans la chambre pour me prendre les uns après les autres, chacun leur tour, je ne les voyais pas puisque j’étais en position de la levrette et ils m’ont tellement donné de plaisir que j’ai du jouir trois fois, sachant que j’ai senti à 6 reprises une semence chaude propulsée sur mes fesses et le creux de mes reins. Plus tard au bar, j’ai fait connaissance de mes amants et la plupart était des hommes jeunes et sympas.

Tout cela pour vous dire qu’il n’y a pas d’âge pour prendre du plaisir, en donner et se faire plaisir. Mon histoire coquine et personnelle de femme Cougar ne fait que commencer je pense, elle devrait avoir un bel avenir. Peut-être aurais-je de nouveau l’envie de partager mes futures expériences, moi la femme mature de 56 ans. En espérant que je n’aurais pas de mauvais jeu de mot sur celui-ci, mais je ne crois pas, les hommes qui osent savent avoir de l’esprit, bien mieux placé que la bassesse de certains autres… A bon entendeur, je vous salue.

Matthias, 31 ans : Rencontre Lille

Matthias, 31 ans sur Cougarillo.comJe m’appelle Matthias, je viens d’avoir 31 ans et je vis avec Romane qui en a 39. On s’est rencontrés dans un bar à Lille et elle a tout de suite été entreprenante avec moi. A l’époque, j’avais à peine 23 ans, j’étais très timide et je n’avais pas encore connu l’amour. J’étais ce qu’on appelle communément un puceau. A l’inverse, Romane avait déjà vécu de nombreuses relations avec des hommes mais aussi avec des femmes et souvent les 2 en même temps. La vie avec une femme cougar, c’est génial. Elle est insatiable, on n’arrête pas et elle m’apprend chaque jour des trucs nouveaux. On pense ouvrir notre première boîte échangiste bientôt.