Histoires & Récits érotiques

Cougarillo.com, votre site préféré de plan cul et rencontre, vous propose une série d’histoires érotiques. Des récits frivoles et réels qui ne manqueront pas de vous exciter. Des histoires venues de partout en France qui relatent des expériences sexuelles de femmes et de couples. Bonne lecture.


  • Couple libertin et gangbang

    Gangbang - Histoire érotique

    Ce couple libre sexuellement est adepte des soirées en club libertin. Madame nous raconte la soirée ou elle fut l’objet de tous les désirs. Du sexe avec plusieurs inconnus en gang bang Lire le récit érotique

  • Plan cul à la piscine

    Sexe piscine

    Cécile, une femme de 42 ans, raconte avec sensualité sa rencontre avec homme à la piscine. Une histoire placée sous le signe de l’adultère car Cécile est une femme mariée.Lire le récit érotique

  • Christine, femme Cougar

    Histoire érotique

    Christine, une femme de + de 50 ans, raconte comment elle est devenue amatrice d’hommes plus jeunes qu’elle. Elle n’a de relations sexuelles qu’avec des hommes de moins de 38 ans.Lire le récit érotique


  • Sexe à un mariage

    Sexe en bas nylon (levrette)

    Quand Marie enfilait ses bas et les accrochait à son porte-jarretelle, ma queue durcissait de plus en plus. Je m’imaginais déjà en train de la prendre par derrière.Lire l’histoire érotique

  • Plan cul mystère à paris

    Plan cul - Hsitoire érotique

    David, en gentleman, frottait sa bite comme ma chatte mouillée et arrosait mon anus de cyprine pour le lubrifier. Je sentais qu’il allait rapidement me sodomiser.Lire le Récit érotique

  • Femme Cougar

    Femme Cougar

    Il s’empare fermement de ma tête et me baise directement par la bouche à un rythme soutenu, jusqu’à ce qu’il balance sa première charge de sperme… Lire le récit érotique


L’histoire érotique de Justine, 26 ans : 3 fantasmes lors d’un plan cul

Hello. Moi c’est Justine, 26 ans, une petite coquine qui s’assume et qui va exprès sur des sites de plan cul pour trouver des mecs chauds qui savent baiser. Et oui, ça existe des nanas comme moi, il suffit de cherche un peu. Certains pourraient me taxer de salope, mais tant pis. Disons que j’aime le sexe, c’est tout. Aujourd’hui, c’est à moi de vous raconter ma petite histoire érotique, mon petit témoignage à moi, mon plan cul qui m’a permis de réaliser trois fantasmes en une seule soirée.

Comme je vous ai dit, j’assume totalement mon côté chaudasse. Après tout on est totalement libre de coucher avec qui on veut, comme on veut et quand on veut. Et quand je m’inscris sur un site de rencontre coquine, je ne cache pas mes intentions. Tout le monde sait très bien que nous ne sommes pas là pour échanger sur les dernières élections présidentielles ou parler de la météo du lendemain. Les mecs ont envie de baiser, les nanas ont envie de biser aussi alors si on se plait, pas la peine de passer trois heures à essayer de se charmer, de faire le beau ou la belle, alors que de toute façon, on finira l’un dans l’autre, au pieu ou ailleurs n’est-ce pas ? Vous êtes bien d’accord non ?

Premier fanstasme : baise avec un inconnu

Je me faisais donc chier un vendredi soir, pas de chouille avec les copines, j’étais seule chez moi, je me suis connectée sur un de mes sites de plan sexe préféré et rapidement j’ai été contactée par un mec de 29ans, qui disait être brun aux yeux verts, musclé, grand, bref, le top du top en matière de plan Q pour moi. Moi, j’avais juste une photo de mes seins et une autre de mon cul. On a dialogué juste 5 mn car il était lui aussi super pressé de me rencontrer et comme il habitait quand même à une heure de chez moi, il a trouvé un petit hôtel entre nous deux. On s’était dit qu’on allait se retrouver dans le noir. Bim, premier fantasme pour moi, faire l’amour ou plutôt baiser avec un vrai inconnu, dans le noir. Juste sentir sa peau, sa chaleur, ses baisers, ses mains sur mon corps, sa langue, sa queue, son souffle, sans pouvoir le voir avant de jouir. Trop trop bon depuis le temps que j’en avais envie.

Second fantasme : la domination, le sexe hard

Gorge profonde - Histoire érotiqueIl est arrivé avant moi et m’attendait dans la chambre, lumière éteinte. J’ai à peine franchi le pas de la porte, qu’il a refermé de suite, m’a allongée sur le lit et m’a déshabillée totalement. Il était viril et fort à la fois, j’ai essayé de résister un peu mais il ne lâchait rien, arrachant mon soutif et ma culotte. Bim deuxième fantasme, j’avais l’impression d’être dominée, je me débattais, mais il continuait, m’empêchant de crier en me collant sa main sur ma bouche. Je l’ai mordu, il m’a donné une claque maîtrisée en me disant de me taire et de ne pas recommencer car sinon, il allait être plus méchant encore.

J’étais trempée, trempée de mouille, j’attendais qu’une chose, c’est qu’il me prenne d’un coup mais au lieu de ça, il m’a collée sa queue dans la bouche, m’a forcée à le sucer en gorge profonde, putain comme c’était trop bon de sentir son gland me taper au fond de la gorge. Il s’est retiré d’un coup car j’ai failli quand même gerber trois fois, m’a demandé si ça allait et j’ai même pas eu le temps de répondre qu’il me retournait sur le lit en me relevant le cul pour me prendre en levrette. Il a bien senti que je mouillais comme une folle, il a même pas pris le temps de me caresser le clito ou de rentrer doucement, non il a fourré d’un coup d’un seul sa queue dans ma chatte. J’ai crié de plaisir et non de douleur, j’étais comme une bonne salope cette fois et je pouvais moi-même me cambrer à fond pour bien sentir sa bite qui, cette fois, venait taper le fond de mon vagin.

Troisième fanstame : triolisme

Et alors qu’il était en train de me défoncer en me tenant le cul avec ses deux mains, j’ai senti une queue venir se coller dans mon visage. J’ai même pas eu le temps de réfléchir ou quoique ce soit que cette queue mec forçait à ouvrir la bouche pour que je la suce. Bim troisième fantasme. J’allais me faire prendre par deux mecs en même temps. J’ai pris cette bite à pleine bouche et je l’ai sucée à fond tout en me faisant encore dégommer à quatre pattes.

J’étais aux anges, au septième ciel sans avoir encore joui. J’ai même pas pu réclamer une double pénétration, que j’avais déjà faite avec mes godes, que les deux types étaient en train de se préparer à m’en faire une. Le deuxième s’est allongé sous moi sur le dos, je me suis empalée sur son membre bien sur et l’autre mec est venu juste à l’entrer de mon trou du cul pour me l’écarter doucement avec son gland. Mais j‘étais super chaude et il a même pas eu à forcer. Hummm quel truc de fou que de se prendre une vraie double. J’ai senti les deux bites aller et venir en moi, ils m’ont défoncé tous les deux comme une vraie salope, j’ai hurlé de plaisir, j’ai joui comme jamais j’avais joui avant et ils se sont finis tous les deux en venant balancer leur foutre sur mon visage. J’ai reçu une double éjac faciale.

Pfouuu j’en pouvais plus, j’étais vidée, totalement. J’étais ailleurs, je ne sais pas où, mais mes yeux étaient fermés, ma tête tournait, c’était une sensation bizarre et bonne à la fois.
Je n’ai d’ailleurs même pas entendu les deux mecs se rhabiller. Ils n’ont même pas dit un mot. J’ai juste sursauté quand j’ai entendu la porte de la chambre se fermer. Il n’y avait plus un bruit, plus un souffle, plus un râle, rien, que le silence et moi, allongée sur lit, comme une bonne salope qui venait de vivre trois de ses fantasmes.


  • Voyeurisme cabine d’essayage

    String dans la cabine d'essayage - Histoire érotique

    Alors qu’il fait du shopping avec sa femme, un homme se prend au jeu du voyeurisme dans la cabine d’à côté. Une femme, amatrice d’exhibition, laisse le rideau de sa cabine entrouvert tout en jouant les coquines sexy.Lire l’histoire érotique

  • Rencontre à 3 avec un couple

    Sexe à 3 - Histoire érotique

    Quand j’ai vu cette annonce sur internet, j’ai tout de suite répondu… je me suis dit : pourquoi pas ! Je suis arrivée dans leur maison, un petit pavillon charmant. Elle m’a accueillie en tenue légère et affriolante.Lire l’histoire érotique

  • Plan sexe black

    Plan sexe Black - Histoire érotique

    Je me suis positionnée à quatre pattes, j’ai saisi sa grosse queue et je l’ai délicatement enfoncée dans ma chatte mouillée. Mon anus, trop serré, n’étais pas suffisamment prêt pour accueillir son énorme verge dure et noire. Lire l’histoire érotique